Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 19:44

Je souffre, comment se fait-il que je sois stupide à ce point là? Que je retourne vers toi dès que tu m'adresse une parole, un geste affectueux? 

Suis-je stupide à ce point? J'ai du mal à comprendre ton spécimen "Best".

 

Février, j'entre dans une nouvelle école. Un monde inconnu s'ouvre devant moi. J'avance dans les escaliers qui mènent à ma salle de classe.

Tête baissée, je suis un camarade vers les tables et m'assoit près de lui. Timide, je ne le regarde pas et écoute attentivement les conseils et recommandations de ma prof principale. Puis, viens le temps de nous présenter mais surtout son tour à lui, nous l'appelerons "Best".

Je lève enfin mon regard vers lui et oh putain! désolée d'être vulgaire mais oh! je ne regrette pas le coup d'oeil.

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2009 6 05 /12 /décembre /2009 21:35
Bonsoir à ceux qui sont toujours  là , alors voila des nouvelles pas très réjouissantes étant maintenant diplomé je fais des boulots d'intérim en attendant de trouver un vrai boulot donc je me divise entre travail , recherche d'un travail stable et ma famille; c'est pourquoi je met le blog en pause pour une durée indéterminée. Désolé.
A bientôt, Bloodtenshi.

Partager cet article

Repost0
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 15:14
Chapitre 7

J’aime jouer avec les gens, leurs sentiments ; les charmer avec mon corps, ma voix, mes yeux.
Mais avec toi, je ne sais plus qui je suis, la personnalité que je me suis façonné se fissure de l’intérieur.
Est-ce ton sourire qui a provoqué ça ?
Je pense souvent à toi ou plutôt constamment mon esprit est obnubilé par TOI.
Je rêve de toi dans cette robe verte découvrant ton tatouage que j’ai envie de redessiner de mes doigts, ma bouche, ma langue.
Je veux te revoir, je te veux…Toi.
Je ne sais plus où j’en suis cette rencontre avec toi puis ce serveur, tout se bouscule dans cette vie que je me suis construit.
Mes pensées vont de Lui à Elle, de Elle à Lui : sans arrêt.
Elle m’a redonnée le sourire, l’envie d’écrire de nouveau comme avant.
Lui m’a redonné le goût de chanter, mon cœur s’est emballé dès les premières notes qu’il a joué au piano.
Sa voix a été comme un aphrodisiaque alors ma voix est sortie sans que je ne m’en rends compte vraiment.
Je veux rechanter, jouer avec Lui même si pour cela je dois recourir au JEU.


Partager cet article

Repost0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 14:21
Chapitre 6


Voila enfin la suite je sais c'est pas Double S mais c'est plus dur de se replonger dans Double S plus de chapitres c'est surement pour ça donc pardonnez-moi.
Bonne lecture. Même si très court.

Bloodtenshi.


Je n’ai pas pu me contrôler en entendant ta voix. Irrémédiablement, j’ai voulu mêler nos deux voix ensemble.
Est-ce bizarre, stupide ?
Depuis que j’ai rencontré Lindsay, des émotions que je n’avais pas ressenties depuis longtemps refont surface, je n’ai pas eu cette énergie et cet entrain pour chanter depuis…

Je secoue la tête pour ne plus y penser, oublier il faut juste oublier.

Quand je relève les yeux le pianiste est parti, je regarde vers le couloir et voit Tasuki lui parler.
Je m’approche trop curieux d’entendre leur conversation. Pourtant, quand j’arrive assez proche ils se taisent.

Puis le pianiste reprend :

-Excusez-moi je dois reprendre mon service.

-Mais… fit Tasuki avant d’être coupé par le pianiste.

-Je verrai… fit le pianiste évasif.

Le pianiste partit, Hiro questionna Tasuki.

- De quoi parlez-vous ?

-De choses et d’autres, je le félicitai pour son interprétation.

-Pourquoi a-t-il dit je verrai quand ce cas ?

-Oh ça ! ... Pour savoir s’il pouvait me ramener du saké.

- Tu ne sais pas me mentir Tasuki.

-Je sais et toi tu es bien trop curieux.

Après cette réplique, Tasuki retourne vers Masaki.
Le reste de la soirée se passe alors tranquillement.

Alors est-ce que la suite vous plait ?


Partager cet article

Repost0
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 19:02
Coucou tout le monde ! Alors je vais encore raconter ma vie mais bon, si vous me lisez jusqu'au bout vous serez quand vous aurez les suites. Alors déjà je suis super contente car j'ai eu mon bac avec mention assez bien, bon officiellement mardi de 13h à 17h j'avais pas mon bac car ces cons avaient oublié de me valider mon oral alors que je l'avais passé, du coup j'ai chialé pour rien en croyant que je l'avais pas mais bon maintenant c'est arrangé. Pour les suites des histoires si quelqu'un suit encore ben je pars en vacances du 15 juillet au 3 aout donc pendant ce temps je vais écrire les suites.
A mon retour, vous aurez de la lecture.
Pour ceux qui ont passé des examens, est-ce que vous l'avez eu ???

Bisous à tous, pleins de poutoux partout.


Bloodtenshi.

Partager cet article

Repost0
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 09:31
Des larmes silencieuses accompagnant ma tristesse, mon courage est parti.
Je ressens de nouveau les anciennes blessures se rouvrirent et couler à flot.
Je sens dans mon dos ces personnes que j'ai perdu me donnant leur force.
Et la tristesse, les larmes sont remplacées par la rage. 


Un petit texte qui décrit mon état d'aujourd'hui, j'ai fini mes examens jeudi dernier mais je ne suis pas confiante puis j'ai enfin eu mon rendez-vous au chirurgien pour mon genou et celui-ci m'a dit qu'il fallait refaire des séances de kiné j'avais pris des photos de mon genou gonflé et il ne les a même pas bien regardé. Il me sort que là il est pas gonflé mais bon je viens de me lever. En clair, c'est pas la joie. On  verra le 7 juillet si j'ai mon examen autrement je sais pas si je continuerai, pas la force. Pour ceux qui attendent aussi leurs résultats, bon courage.

Bloodtenshi.

Partager cet article

Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 13:11
Bonjour tout le monde! Donc j'essaye de donner des nouvelles un peu tardive c'est vrai, en faite j'étais contente de vous dire que je pourrais écrire sur mon lit vu mon problème de genou mais j'ai remarqué que c'était pas pratique et aussi je suis en ce moment en stage et j'ai un gros dossier commercial à faire pour le lancement d'une nouvelle marque . Ce dossier compte coef 6 dans ma note d'examen donc vous comprendrez (ou pas) que je n'ai pas le temps pour mes histoires, je préfère réussir mon examen pour ensuite continuer calmement mes histoires que de ne pas avoir mon examen et arreter les histoires.

Gros bisous a tout le monde , profiter du soleil (enfin si vous en avez).


Bloodtenshi.
 

Partager cet article

Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 21:32
hello everybody! euh... non je ne vais pas faire la mise à jour en anglais rassurez-vous!!! Donc voici la suite et fin d'accorde moi ce regard! J'espère que cette histoire vous a plu.
Enfin pour savoir si elle vous a plu faut lire la fin lol donc bonne lecture!
Bisous.

Bloodtenshi.


Il me sourit alors tendrement.

"Tu parles en dormant. J'ai essayé par tous les moyens de te le faire oublier mais tu rêves toujours de lui. Je me suis dit que... peut-être... qu'avec le temps.... Cependant, je vois que cet amour que tu portes à ce Peter est trop intense et fort. Merci de me l'avoir enfin avoué. Si cela ne te dérange pas, je vais prendre mes affaires tout de suite. J'ai beau accepter et comprendre ton amour pour lui, je souffre quand même car c'est le même amour que je te porte."

Il m'embrassa sur les lèvres comme signe d'adieu, pendant ce temps où je restai sur le canapé, mes larmes coulaient encore puis au bout d'un moment je discernais le bruit des clés posées sur une table et la porte qui se ferme.
J’étais tout chamboulé pourtant responsable de cette rupture, seulement cela me fit un coup de briser une relation si longue. 


Je murmura:
"Alors, c'est vraiment fini?"
Ma phrase fit écho au silence de la pièce.

....

Le lendemain, Ann fit son entrée dans mon appartement. Elle avait appris la nouvelle par Derek.

"-Coucou Josh!Cela a dû être dur pour toi, non?

 -Oui, c'est vrai, mais je ne pouvais plus lui mentir....Au faite, ce n'est pas que je n'apprécie pas ta compagnie mais tu ne devrais pas profiter de Derek qui vient tout juste de revenir.

 -Il est encore partit au bureau, soupira-t-elle.

 Je la pris alors dans mes bras.

 -Il ne sait pas ce qu'il manque, lui dis-je en souriant. Alors que veux-tu faire aujourd'hui?

 -Ben je voudrais d'abord  te parler du livre...

 -Oh…

 -C'est à cause du livre que tu as pris la décision de rompre avec Quentin, j'ai raison?

 -Merci pour le livre, il m'a ouvert les yeux, j'aimerai pourvoir le revoir et ne plus perdre de temps.

 -C'est tout ce que je voulais savoir.

En achevant cette phrase, elle m'entraîna jusqu'à l'ascenseur puis dans sa voiture. Dans celle-ci, je lui demanda enfin la question qui me brûle les lèvres:

 -Qu'est-ce qui te prend? Y a le feu ou quoi? Où va t-on?

 -Ah, Ah!!!Tu verras, c'est une surprise, dit-elle toute fière d'elle.

 

Je faisais la queue depuis un long moment en essayant d’être le plus patient possible mais cette attente devenait insupportable, Ann était restée à mes côtes tachant de me calmer.

 

Mais vous, avez-vous une solution pour ne pas être nerveux lors que l’on va revoir la personne tant désirée depuis longtemps et que cette personne n’est qu’à quelques mètres seulement vous devez encore attendre ?  

 

Le temps me parait de plus en plus long, interminable comme si cette attente ne prendrait jamais fin.

Toutes les secondes, je lève ma tête pour apercevoir sur l’horloge que le temps ne passe pas, et le tic-tac de cette horloge qui me rend davantage bouillonnant d’impatience.

 

Je tiens le livre fermement contre ma poitrine où mon cœur bat la mesure.

Je sens que ma tête va éclater, l’air est étouffant et tout ce monde autour de nous, mon sang qui afflux au maximum. Ma vue devint floue, les personnes qui m’entourent, ne sont plus que des formes sans traits. Je me sens tombé puis le son du tic-tac qui résonne dans ma tête puis je sombre.

 

………

 

………

 

………

 

 

-Ne restez pas là ! Laissez le respirer !

 

-Attendez ! Nous allons l’emmener.

 

-D’accord.

 

Je sens quelqu’un me prendre dans ses bras.

 

…….

 

…….

 

 

 Une sensation…Un souvenir familier.

 

-Amenez –moi de l’eau !

 

……

 

…..

 

-Voila, avez-vous besoin d’autre chose ?

 

-Non, c’est bon.

 

Une douce chaleur se pose sur ma joue, j’ouvre les yeux mais ma vue est encore trouble.

 

-Josh ! Tu te sens mieux ? Tiens prend un peu d’eau.

 

Cette personne me soulève la nuque d’une main et me fait boire de l’autre.

Je perçois enfin les contours, ces contours que j’ai pu admirer tant de fois.

 

…….

 

-Pe…Peter ?

 

Une larme ruisselle sur ma joue pendant que le visage de Peter s’illumine d’un sourire éblouissant.

Je ne savais plus quoi dire maintenant qu’il était en face de moi, je ne trouvai qu’une seule chose à faire l’emprisonner dans mes bras le serrant à l’étouffer.

 

-Arrête, mon cœur, tu vas m’étouffer !

 

Je m’écartai alors brusquement de Peter.

 

-Vraiment, désolé, je ne sais pas ce qui m’a pris. En plus, maintenant, tu dois avoir trouvé quelqu’un d’autre……

 

Je m’étai levé et arpentais la loge, toujours en parlant tandis que Peter s’était assis et me regardait amuser. 

Puis je m’arrêtai soudainement.

 

-Tu...Tu m’as appelé mon cœur ?

 

Le rire chaleureux de Peter remplit alors toute la loge. Il se redressa et me pris dans ses bras, il me murmura alors d’une voix remplie de tendresse et d’amour, une voix douce et légère comme une brise d’été.

 

-Mon cœur… Je n’ai attendu que toi.

 

A cette simple appellation, tout mon corps réagit, je fus pris de frémissements, mes joues se colorèrent légèrement, quant à mon cœur il était prêt à sortir de ma poitrine à tout moment.

Peter se rapprocha de mes lèvres, les effleurant puis en me murmurant tout contre celles-ci.

 

-Je t’aime et cela n’a pas changé depuis ce mardi dans l’escalier.

 

A ces mots, il me prit ma bouche avec tout l’amour et la passion qu’il avait pour moi depuis plus d’un an.

Je répondis à son baiser avec gourmandise.

Ce n’était pas un de mes rêves cette fois-ci mais la REALITE.

A ce moment précis plus rien ne comptait pour nous à part la chaleur de nos corps entremêlés ensemble.

Enfin, nous étions réunis.

Partager cet article

Repost0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 14:21
Coucou tout le monde, ca fait longtemps non enfin moi je trouve, en tout cas cette semaine  j'ai passé mes exams d'arts et de maquillage et je suis bien contente que sa soit fini meme si rebelotte la semaine prochaine avec le bac blanc vivement l'été non? Et vous, un exam à passer? En tout cas, bonne chance!

bisous et bonne lecture,
Bloodtenshi.


Je contemplai pendant un long moment la couverture du livre n'osant pas l'ouvrir. Regardant à maintes reprises mon livre n’en croyant pas mes yeux, l’écrivain était un certain Peter, mon Peter. Mes yeux s’embuèrent de larmes à cette révélation.
L'appréhension de connaître le contenu du livre faisait trembler mes mains.
Essayant de me ressaisir, je pris la lecture du premier chapitre.

"Depuis que je l'ai croisé, j'en suis amoureux...."

Mon coeur battait la chamade, l'émotion que me provoquait cette phrase était indescriptible. 
Je continuai ma lecture, me nourrissant de chaque mot que Peter employait pour décrire son amour pour moi, sa peur de m’avouer ses sentiments dus à son enfance douloureuse.
Mes yeux s'étaient au fur et à mesure de la lecture embués de larmes. Elles coulaient à présent sur mes joues. Me moquant de savoir où j’étais, du regard des autres autour de moi. Ce qui comptait maintenant c'était ce livre, continuer à le lire, à le dévorer serait le mot le plus qualifié.
En voyant que je ne finissais pas de pleurer un serveur s'approcha de moi.

-Monsieur, vous allez bien?

Je me rendis alors compte de l'endroit où j’étais. Je bafouillais quelques mots au serveur en réglant l'addition puis partis.
J’étais maintenant dehors, errant dans la ville sans direction précise, mes pleurs s'étaient calmées mais une profonde tristesse m'avait envahit. En lisant le livre, je compris que mon amour pour Peter était toujours aussi fort. Je ne pouvais plus rester avec Quentin, je lui avais assez mentit comme cela. Rester avec lui alors que j’en aimais un autre, pour moi cela se résumait à de la tromperie.
J’attendrais le retour de Quentin et lui avouerait que je ne peux pas rester avec lui, je savais que la situation serait très dure pour Quentin, je m’en voulais énormément.
Mais je ne pouvais plus le tromper car ce sentiment était bien là présent depuis toujours, depuis ce fatidique mardi dans les escaliers.


J’étais resté chez moi pendant toute la semaine pour seule occupation de lire et relire le livre, j’en connaissais maintenant chaque phrase par coeur. Toutes mes pensées étaient tournées vers Peter, comment était-il maintenant? Que faisait-il? Etait-il avec quelqu'un? M'avait-il oublié malgré la dernière phrase du livre qui m'avait fait fondre en larmes.

"Mon coeur, mon corps et mon âme seront à toi pour l'éternité. Même si nous n'avons pas pu nous connaître vraiment. Je serai à toi entièrement pour toujours. Si l'on m'en donnait l'occasion je te dirai enfin....Je t’aime."

Je soupirai en me rappelant que moi aussi je cherchais cette occasion pour lui dire au lycée.

Dans le livre, il avait tout décrit. Tous ceux qui le lisaient, pouvaient se croire vraiment projeter dans notre univers à ce moment-là. Il avait même pris la peine de récrire mot pour mot la lettre que j'avais eu de lui.

"Tu es dans toutes mes pensées, mes paroles, mes gestes. J'aimerai pouvoir me confesser à toi personnellement mais ma timidité me l'empêche. J'aurai aimé pouvoir te regarder encore et encore de mon banc où je te vois dessiner. Regarder ton visage si doux qui éclaire ma vie. Effleurer ton corps pour moi si parfait. Mais je crois que cela n'est pas réciproque alors j'ai attendu la fin de l'année pour te le dire ce petit mot mais cependant très dur à dire: je t'aime.
P.S: Je serai partit quand tu liras cette lettre comme ça tu ne serai pas gêné d'être aimer par moi et de devoir me croiser.

Peter."

Dans une heure, Quentin arriverait et mon histoire avec lui serait terminé malgré que je ne l'aimais pas d'amour cela me fit de la peine de devoir lui annoncer et de perdre peut être en même temps son amitié.

 

Je perçois le bruit des clés dans la serrure puis la porte d'entrée s'ouvre, le voilà. Je reste assis dans le canapé pétrifié. Quentin me cherche dans toutes les pièces et me trouve dans le salon, le regard dans le vide.

"Chéri, je suis rentré."Me fit-il en souriant.

Il s'avance pour m'embrasser mais je devis la tête, ses lèvres touchent ma joue. Il ne comprend pas. J'appréhende ce moment depuis maintenant une semaine. Je ne sais pas par où débuter. Je lui dis une phrase qui annonce tout on peut dire.

"Il faut qu'on parle."

Quentin me regarde interloqué. Je poursuis et lui déclare tout d'une traite sans reprendre mon souffle.

"Quentin, je suis désolé pour ce que je vais te dire, si je parle trop froidement mais je ne sais pas comment le dire autrement. J'ai énormément de respect pour toi seulement mon coeur appartient depuis longtemps à quelqu'un d'autre. Je sais, j'aurais dû te l'avouer plus tôt cependant je croyais pouvoir l'oublier dans tes bras."

Au lieu que ce soit Quentin qui pleure, c'est moi qui comme un imbécile fond en larmes. Lui ne dit toujours rien, il me prend dans ses bras en me berçant, il m'avoue par la même occasion.

"Je savais déjà que tu aimais une autre personne."

Je relève alors mes yeux embués de larmes et l'interrogea.

"Comment savais-tu?"


Partager cet article

Repost0
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 21:00

Coucou voici la suite j'en profite je suis malade et cloué à la maison enfin j'ai mon dossier de bac à faire quand même! Donc pour vous remettre dans le bain Josh se fait arrêter par l'infirmière avant qu'il puisse sortir. bisous et bonne lecture.

Bloodtenshi.

-Tenez! C'est pour vous, le jeune homme qui vous a emmené ici, m'a donné ce paquet pour vous lorsque vous étiez assoupi.

-Me...Merci, au revoir!

Je sortis en vitesse pour m'asseoir dans les escaliers.
J'ouvris le paquet et quelle ne fut pas ma surprise quand dans la boîte, je découvris des chocolats accompagnés d'une lettre. Cette lettre me fit pleurer dès que j'ai su qui l'avait écrite, alors c'était bien lui.
Un sentiment d'allégresse m'envahit en parcourant cette lettre.
Chaque phrase, chaque mot je les gravais dans mon coeur et dans ma mémoire pour ne jamais les oublier.
Puis à la fin de la lettre, tout s'effondra......

 


Un an plus tard, je travaillais maintenant dans une galerie d'art où j'exposai régulièrement mes oeuvres laissant chez moi les dessins que j'avais faits de Peter. Maintenant Derek et Ann étaient fiancés, nous étions toujours inséparables, toujours là les uns pour les autres.

Après cette fameuse lettre, je n'ai plus revu Peter, je garde pourtant l'espoir de le recroiser un jour. En attendant ce moment  je suis en couple, j'ai beaucoup de respect pour cette personne, Quentin, cependant l’amour que j’ai pour lui n’est pas un amour véritable car mon coeur n’appartient qu’à Peter , le temps a beau s’écouler et se faner, l’amour que je lui porte reste intact.

Aujourd'hui, je devais déjeuner avec Ann étant donné que Derek et Quentin étaient partit pour une semaine en voyage d'affaire. C'est grâce à Derek que j'avais pu rencontrer Quentin et je l'en remerciai, cela m'avait sortit du gouffre dans lequel je m'étais enfoncé. Après la remise de nos diplômes, je m’étais terré dans mon appartement ne bougeant plus de mon lit, ne mangeant plus. Je m’étais beaucoup affaibli, mon corps le ressentait je dus être hospitalisé ayant perdu trop de poids mon état était critique. Les médecins avaient dit à Derek et Ann que s’ils m’avaient laissé quelques jours de plus comme cela j’aurai pu mourir.

 

J'étais en route pour le café où l'on s'était donné rendez-vous quand mon portable sonna, je pris le volant d'une main et décrocha de l'autre.

-Allo?
-Josh? C'est Ann!
-Non c'est vrai, j'avais pas reconnu, dis je sur le ton de l'ironie.
-Roo!Je serai un peu en retard si ça t'intéresse au lieu de faire l'idiot.
-Ah bon? Qu'est-ce que tu vas faire?
-Chercher un petit truc à la librairie et j'arrive.
-Ok à tout à l'heure.

Ann lui fit un baiser sonore pour lui dire au revoir et raccrocha.

 

J’attendais depuis déjà une heure Ann, je commençais à m’impatienter. J’allais partir au moment où Ann arriva essoufflée dans le café.

-Dé...Désolé, j'suis un peu...heu...Beaucoup en retard. Dit elle en essayant de reprendre son souffle.

-On ne te refera pas, il est trop tard. Répondis-je en souriant.

Ann s'installa et nous purent enfin passer commande. Pendant que nous mangions, nous parlions de choses et d'autres puis je posai finalement une question qui me trottait dans la tête.

-Ann?

-Heu? Qu'est-ce qui se passe?

-Je sais pas comment dire ça donc je vais y aller franco....Est-ce que tu trompes Derek?

Ann faillit s'étouffer avec son bout de salade ensuite elle éclata de rire ne pouvant même plus s'arrêter.

-Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ? Dis-je vexer que mon amie se moque de moi de cette façon alors que j’étais tout à fait sérieux.

Ann reprit alors son calme en voyant ma tête.

-Désolé, Josh! Mais c'était tellement drôle comment peux-tu penser que je trompes Derek? Je l'aime comme une folle.

Je commençais à me tortiller les doigts, signe que je n'osais pas répondre trouvant maintenant ma réflexion stupide. Je pris mon courage à deux mains et me lança.

-En faite, je trouvais étrange que tu sois en retard d'une heure pour une histoire de librairie. Désolé!

Je baissais ensuite la tête, honteux de mon manque de confiance envers mon amie.

-Josh! Ce n'est pas grave! En faite, j’ai vu une affiche en passant près d'une librairie et elle a attiré mon attention. Donc je me suis arrêtée pour voir le livre dont il était question.

-Et tu as mis une heure pour chercher ce livre??

Ann pouffa légèrement à ma remarque.

-Non mais quand j'ai débuté la première page. Une envie intense de lire la suite m'a parcourut c'est pour cela que j'étais en retard.

-Tu m'as délaissé pour un livre? Dis-je complètement étonner.

Ann lui tendit alors un paquet.

-Qu'est-ce que c'est?

-Ben, ouvre idiot et tu verras! C'est un cadeau qui te fera à mon avis énormément plaisir.

Ann se leva et embrassa ma joue pour ensuite s'en aller avec un sourire rassurant en ma direction.
Je retirais le papier cadeau et regardait surpris le livre qui se trouvait devant moi.
Il avait pour titre: Accorde-moi ce regard.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de bloodtenshi
  • : Mes écrits, relations entre hommes, l'amour n'a pas de sexe.
  • Contact

Recherche

Catégories